• Légende Maorie

    Voici une légende Maorie mettant en scène les oiseaux natifs de NZ et expliquant comment le kiwi devint l'emblème du pays :<u1:p> </u1:p>

    Un jour, Tane Mahuta, le Dieu de la foret marchait dans les bois. Il leva vers les yeux vers les arbres, ses enfants et remarqua qu'ils commençaient a s'affaiblir, dévorés par les insectes.

    Il alla voir son frère, Tane Hokahoka, le Dieu des oiseaux, qui à son tour appela ses enfants. Lors qu'ils
    furent tous réunis, Tane Mahuta leur parla ainsi :
    <u1:p></u1:p>

    "Quelque chose dévore mes enfants, j'ai besoin que quelqu'un vienne vivre sur le sol pour que mes enfants soit sauvé et votre habitat préservé. Qui est volontaire?”

    <o:p> </o:p>

    Aucun oiseau ne prit la parole alors Tane Mahuta se tourna vers le Tui :

    <o:p> </o:p>

    "Tui, veux-tu te porter volontaire pour vivre sur le sol de la foret?"

    Le tui leva la tête vers la cime des arbres à travers lesquels le soleil rayonnait puis il baissa la tête vers le
    sol, obscur et froid. Il répondit ainsi:

    "Tane Hokahoka, je refuse de vivre sur le sol, c'est un endroit bien trop sombre et j'ai peur dans le
    noir."


    Tane Hokahoka se tourna vers le Pukeko:

    A son tour le Pukeko leva la tête vers la cime, puis le sol et répondit a Tane Hokahoka :

    "Désolé mais le sol est trop humide et je ne veux pas que mes pattes soient constamment mouillées. »

    Tane Hokahoka s'adressa alors au Pipiwharauroa qui après s'être tourné vers sa famille refusa l'offre car leur construisait un nid à ce moment là.

    Tout devint calme à nouveau. Tane Hokahoka était attristé par ces refus successifs car il savait que si
    aucun oiseau ne se portait volontaire son frère perdrait ses enfants, les arbres et ses propres enfants perdraient leur habitat.

    <o:p>
    </o:p>Tane Hokahoka demanda au Kiwi s'il voulait bien venir vivre sur le sol.

    Le Kiwi regarda la cime et les rayons de soleil filtrant au travers, il regarda le sol froid et humide, il se tourna vers sa famille puis vers Tane Hokahoka et lui dit qu'il acceptait de venir vivre sur le sol.

    Le Coeur plein de joie Tane Mahuta mis cependant le Kiwi en garde:

    <o:p> </o:p>

    "Merci Kiwi, il faut que tu saches que si tu vis sur le sol, tu devras avoir de grosses pattes pour pouvoir
    marcher sur le sol jonché de branches, il faudra aussi que tu perdes tes belles couleurs et tes ailes et tu verras plus jamais ni la cime des arbres ni le soleil."

    Le Kiwi regarda de nouveau les autres oiseaux avec leurs plumes colorées et leur adressa un Adieu
    silencieux puis réaffirma son accord à Tane Hokahoka.
    <o:p>
    </o:p>Suite à cette annonce Tane Hokahoka s'adressa aux autres oiseaux:


    "Tui, pour avoir refusé de venir vivre sur le sol par peur du noir, ton plumage sera noir et tu portera
    sur le cou les deux plumes blanches du lâche.

    Pukeko, tu ne voulais pas mouiller tes pattes, te voila condamné à vivre dans des marais.
    <o:p>
    </o:p>
    Pipiwharauroa, ton refus était motive par la construction de ton nid, par conséquent tu ne bâtira plus jamais de nid et désormais tu pondras tes oeufs dans le nids des autres.

    <o:p>
    </o:p>
    Mais toi Kiwi, en raison de ce grand sacrifice, tu deviendras l'oiseau le plus populaire et aimé de tous les oiseaux”


  • Commentaires

    1
    fantana
    Samedi 15 Mars 2008 à 20:04
    magnifique histoire
    c'est belle histoire et une très belle leçon de vie, merci
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :